BIENVENUE DANS VOTRE GUIDE DE CASINOS EN LIGNE !
L'allemagne pas entousiaste de legaliser le marche du jeu en ligneL’Allemagne rejette formellement toute demande d’opérateurs étrangers de proposer des paris et des jeux d’argent en ligne sur son territoire ce qui provoque un vent de mécontentement dans l'ensemble de l'industrie du jeu en ligne. Faut dire que ce comportement va totalement à l’encontre de la réglementation européenne qui prévoit une libre circulation des services au sein des pays membres de l’Union Européenne. D'ailleurs,il est important de rappeler que la France en sait quelque chose car elle a été confrontée aux mêmes difficultés avant la légalisation de son marché du jeu en ligne. Afin de décourager les joueurs qui souhaitent se connecter à des sites de jeux en ligne domiciliés hors du territoire allemand, l'Allemagne a ainsi mis en place un système inviolable qui permet de bloquer les accès à ces dits sites.

En réalité, l’Allemagne veut préserver son statut de monopole dans le secteur des jeux d’argent tout comme la France avec la Française des Jeux et le PMU avant que la Commission européenne menace de l'envoyer devant la haute cour de justice de Bruxelles. Elle sait pertinemment que ce marché représente une manne financière énorme et ne veut pas partager ce gâteau. Mais l’Europe ne l’entend pas de cette oreille et n’a donc pas tardé à réagir en rappelant à l’Allemagne que son projet de loi allait à l’encontre de la libre concurrence. Elle a ainsi catégoriquement rejeté son projet de loi sur les jeux en ligne et lui a demandé d’opérer à des changements significatifs.

En tant que pays membre de l’Union Européenne, l’Allemagne n’a par conséquent d’autres alternatives que de s’aligner sur le droit européen et de suivre la voie de ses pays voisins. Si elle ne suit pas les directives de la Commission Européenne, elle risque des sanctions financières importantes. De l’ensemble des états de ce pays, un seul, Le Schleswig-Holstein, affirme être en faveur de la libéralisation des jeux d’argent en ligne ce qui est loin d'être suffisant.

L’European Gaming and Betting Association (EGBA) va donc veiller scrupuleusement à ce que le projet allemand réponde au droit communautaire. L'Allemagnedevra donc augmenter le nombre de licences de jeux en ligne, diminuer la taxation énorme de 16,67 % sur les mises, ne pas limiter les autorisations aux opérateurs de casinos terrestres. Nos voisins allemands doivent donc se mettre au travail pour ne pas s’écarter des directives européennes et être montrés du doigt comme le fut durant de longues années la France le temps que la Française des Jeux et le PMU soient prêts à affronter ses concurrents.

© CodeBonusCasino.com