BIENVENUE DANS VOTRE GUIDE DE CASINOS EN LIGNE !
L'arjel dresse un bilan mitige un an apres l'ouverture des jeux en ligne en France10,138 milliards d'euros: tel est le montant des mises effectuées par les français dans les jeux en ligne légaux dans l'Hexagone durant l'année écoulée. En effet, les joueurs français ont misé pas moins de 10 milliards d'euros dans des paris sportifs, des courses hippiques ou encore dans des salles de poker en ligne. L'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) vient de publier un rapport un an après que le marché du jeu en ligne en France soit ouvert. Les paris sportifs ont cumulé en terme de mises 741 millions d'euros et le premier semestre 2011 a subit une chute de 34% en comparaison du deuxième semestre 2010. Faut dire que l'effet Coupe du monde ainsi que l'effet "découverte des jeux en ligne" a beaucoup contribué et des millions de joueurs se sont rués dans les sites de jeux en ligne légaux pour découvrir les plateformes sous un matraquage publicitaire extraordinaire . Le football est le sport le plus prisé par les français suivi du tennis, basket-ball, volley-ball et rugby avec seulement 19 millions d'euros misés. Alors que les français sont des fervents adeptes du ballon oval, faut croire que ces mêmes adeptes n'aiment pas trop miser sur leur club préféré sur les sites de bookmakers online.

Quant aux paris hippiques dont le grand leader est bien évidemment l'ancien Monopole d'Etat, le PMU, pas moins de 955 millions d'euros ont été dépensés sur les courses de chevaux. Les français aiment le turf et ça ne date pas d'aujourd'hui puisque c'est ancré dans la culture française. Enfin, le poker en ligne s'en tire bien avec 7,48 milliars d'euros de mises sen "Cash Games". Près de 3 millions de français ont ouvert un compte dans un site de jeu en ligne légal en France et Jean-François Vilotte, président de l'Arjel, ne cache pas que "ce n'est pas un marché en croissance".

Près de 50 agréments ont été attribués à des opérateurs en France dont 25 pour le poker, 17 pour les paris sportifs et 8 pour les paris hippiques. Alors que de nombreux sites de jeux en ligne proposaient depuis de nombreuses années leurs services en toute illégalité, ils se sont redirigés vers le droit chemin et ont décidé de suivre un cahier des charges strict de l'Arjel afin de recevoir le précieux sésame. Le problème étant que tous les acteurs se plaignent de la fiscalité trop lourde et des offres de services trop réduites, Ainsi, les opérateurs souhaitent proposer en toute légalité des jeux de casinos en ligne ou des cartes à gratter comme la Française des Jeux (lire article La Française des Jeux est intouchable) le fait mais les enjeux économiques sont trop importants. Quand on sait que les casinos terrestres, le PMU, la FDJ et les opérateurs légaux en France ont généré un chiffre d'affaires de 26 milliards d'euros, on comprend la passion des français pour les jeux de hasard et d'argent.

Les casinos en ligne devraient rapidement être légaux en France pour le plus grand bonheur des opérateurs qui ne demandent qu'à augmenter la palette de services pour les joueurs français...et renflouer leurs caisses,

© CodeBonusCasino.com